?> dl-a designlab-architecture SA

066. Des journées entières dans les arbres
Colline de Montriond, Lausanne, VD
Concours, premier prix, 1999. Réalisation, 2000
En association avec L. Daune, paysagiste
Collaborateur(s): Equipe DL-A

L’étude "Lausanne Jardins" propose d’investir un parc public existant pendant les quatre mois de l’été 2000. Le site est une prairie de fauche, bordée d’arbres adultes. Afin d’évoquer un jardin dans un parc, le projet propose de suspendre, par contraste ou par sympathie, des plantes exotiques (broméliacées, orchidées) au branchage des arbres locaux. Ainsi une orchidée rouge vif dans la ramure d’un pin, une corne d’élan vert pâle sous un hêtre, des cheveux de sorcière blancs sous un prunier, etc. Le "déplacement" de ces fleurs issues d’autres latitudes dans un milieu local éveille la surprise, introduit de l’inattendu et invite au voyage. Il postule la découverte, il évoque les explorateurs biologistes, il questionne les territoires lointains, il colore le feuillage vert et le branchage brun-noir. Il interroge les notions de local et d’exotisme; il "embellit" le "naturel".

Publications:
- Devanthéry&Lamunière, Pathfinders, Ed. InFolio et Birkhäuser, juillet 2005, pp. 70-73
- Le Temps Tempo, 14 juin 2000, p. 14
- L’HEBDO: le mois culturel, n° 4, juin 2000, p. 14
- SIA, Schweizer Ingenieur und Architekt, n° 15, avril 2000, p. 344
- IAS/SIA, n° 5, mars 2000, p. 97

suivant